Sport17.fr > Actualités handball > Un rythme d'enfer
 
 

Nationale 1 Féminine

Un rythme d'enfer

0 commentaire
 

Lundi 21 Janvier 2013

Un rythme d'enfer
 
Un rythme d'enfer

Les Aunisiennes ont clôturé la phase aller par une 10ème victoire en 11 match face à Val de Boutonne (43-25).

Dernier match de la phase aller du championnat 2012-2013 avec la réception de Val de Boutonne, formation voisine de l'Aunis, nouvellement promue en Nationale 1. Un derby inédit à Périgny. Après des débuts difficiles, l'équipe des Deux-Sèvres a adopté un bon rythme de croisière en ne concédant qu'une seule défaite lors de leurs six dernières rencontres. Chez les Aunisiennes, une semaine après leur nouvelle victoire à l'extérieur qui leur a permis de reléguer leurs poursuivantes à quatre points, le banc a retrouvé son effectif au grand complet. Ehsan Abedelmalek a repris l'entraînement et même si elle n'occupe pas encore de temps de jeu, elle se retrouve préposée numéro 1 pour le tir aux pénaltys ; Fanny Billac a effectué elle aussi son retour.

Volonté de chaque équipe de confirmer leurs séries de succès en cours ? Tel était l'état d'esprit du début de la rencontre qui commençait sur un faux rythme. Les engagements étaient timides et durant trois minutes aucun but ne fut marqué. Ce sont les coéquipières de la capitaine visiteuse Marie Jaubert qui ouvrirent le score imitées aussitôt par les filles d'Aunis. La partie de bras de fer avait démarré. La première mi-temps fut disputée avec ardeur, chaque équipe répondant sans coup férir aux buts de son adversaire. Les locales ne se laissaient pas perturber. Grâce aux actions d''Elise Méchain et Laetitia Boyard épaulées par Julie Parmentelat et Fanny Billac, le collectif maritime parvenait à distancer leurs visiteuses de quatre buts à la pause (18-14).

On pouvait craindre une réaction d'orgueil des filles de Val de Boutonne au retour des vestiaires mais elles montrèrent assez rapidement un tout autre visage face à la déferlante déchaînée des Aunisiennes. L'avance des joueuses de Laurent Grammont allait s'amplifier inexorablement pendant que les attaquantes de pointe visiteuses échouaient sur des passes hasardeuses, des tirs non cadrés ou tout simplement sur une Adeline Boiteux impériale qui totalisera au final un remarquable 50 % d'arrêts dans sa cage. Le dernier quart d'heure fut une démonstration de buts où chaque joueuse vint s'illustrer comme à la parade ; Maëlig Rete, France Méret-Brunel, Antonia Pouch, Ninon Pouch, Amel Brahmia et Laetitia Boyard (9 buts au final) donnaient libre cours à leur art et défilaient sur le boulevard laissé quasiment désert par des adversaires dont l'inefficacité effrayante aux tirs devenait insurmontable et s'assimilait véritablement à un naufrage : 4 buts sur 16 tirs pour Marie Jaubert, 3 sur 12 pour Edina Hostyanszki, 2 sur 13 pour Ouided Kilani. La rencontre s'achevait sur le score de 43-25.

Les filles d'Aunis Handball en ont donc terminé avec cette première partie du championnat : 10 victoires, 1 défaite, une première place au classement. Le bilan est positif mais la route est encore longue jusqu'au 11 mai. Les matchs retour ne seront pas des parties de plaisir car elles sont maintenant attendues de pied ferme par d'autres prétendantes à la plus haute marche du podium.

Pas le temps de souffler pour elles : samedi prochain, nouvelle soirée de handball féminin à Périgny avec l'accueil d'Aulnay sous Bois.

 

Jean-Christophe Méreau

handball - Périgny - Un rythme d'enfer

Rédaction Sport 17
 
Ajouter un commentaire