Sport17.fr > Actualités handball > Première place consolidée
 
 

Nationale 1 Féminine

Première place consolidée

0 commentaire
 

Lundi 14 Janvier 2013

Première place consolidée
 
Première place consolidée

Malgré l'absence Ehsan Abdelmalek, les Aunisiennes ont tenu leur rang pour battre sur le fil St Amand les Eaux et ainsi accroître leur avance en tête du championnat.

Pour affronter cette reprise du championnat sous les meilleures auspices, le collectif de Laurent Grammont avait participé la semaine dernière dans le Lauragais à un tournoi de préparation. L'occasion de se frotter au gratin du handball féminin : deux équipes de LFH (Nîmes et Toulon) et une équipe de Nationale 1 (Bourg-de-Péage). Car la reprise était de taille en ce samedi 12 janvier. Les filles d'Aunis Handball, premières du classement, devaient aller défier leurs dauphines d'Alfortville dans leur salle de la banlieue parisienne. Un match au sommet en quelque sorte.

Les joueuses emmenées par Elise Méchain savaient que la rencontre allait être difficile. Alors un seul mot d'ordre : jouer son jeu en étant conscientes qu'il allait falloir assurer pendant soixante minutes sans réellement pouvoir souffler sur le banc car l'effectif était encore diminué par l'absence d'Ehsan Abdelmalek en convalescence mais non encore autorisée à jouer. L'équation était simple : tenter de résister et emporter une victoire pour conserver leur place de leader.

Les filles d'Alfortville quant à elles avaient bien entendu un objectif tout aussi clair : battre les premières dans leur salle afin d'accrocher la tête du classement. Parmi les nombreuses rencontres disputées entre les deux formations dans cette salle Léo Lagrange d'Alfortville, les locales n'avaient été défaites qu'une seule fois. Le challenge était donc réalisable.

Les Maritimes prenaient de suite le commandement des opérations avant de se laisser rejoindre et dépasser au bout de huit minutes. Mais loin de se désunir, elles poursuivaient leur marche en avant ; grâce à Elise Méchain et Laetitia Boyard, elles parvenaient à prendre de nouveau deux longueurs. Malheureusement, la fin de la première période voyait les locales égaliser (14-14) dans l'ultime seconde par un pénalty. L'ascendant psychologique que pouvaient imprimer les filles de La Rochelle à leurs adversaires était altéré mais elles avaient montré qu'elles ne s'étaient pas déplacées pour subir sans combattre.

Lors de la reprise, les locales accéléraient le déroulé des opérations et tentaient de diriger les débats. Elles y réussissaient pendant une dizaine de minutes mais sans toutefois assommer leurs visiteuses qui laissaient passer la bourrasque avant de profiter d'une supériorité numérique pour revenir à égalité puis infliger un trois-zéro impressionnant grâce à des fulgurances de Ninon Pouch et de Julie Parmentelat. Les filles d'Aunis allaient garder la pole position jusqu'à la fin mais en jouant avec le feu. Menant de quatre buts à dix minutes du terme, elles voyaient les coéquipières de Caroline Pilon revenir à une longueur en quatre minutes. Le combat n'était pas terminé, la tension était à son comble. A la force des bras, des jambes, au mental, au courage, elles arrivaient à inscrire les quelques buts indispensables pour maintenir les locales à maigre distance. Ninon Pouch, Laetitia Boyard, Julie Parmentelat, Elise Méchain s'employaient dans cette âpre tâche devant des adversaires qui ne voulaient rien lâcher. Finalement à une minute de la fin, France Méret-Brunel délivrait son équipe en marquant l'ultime but en guise de point d'orgue à cette rencontre de haute lutte. 28-29 ! Au coup de sifflet final, les joueuses de Périgny explosaient de bonheur et Laurent Grammont exultait. Une victoire légitime et méritée qu'elles avaient décrochée avec coeur et vaillance.

Une bonne opération donc. Aunis possède désormais quatre points d'avance sur Alfortville et Saint-Amand les Eaux et cinq points sur Brest. Mais attention, samedi prochain, retour à la maison pour clore les matchs aller avec la réception des voisines de Val-de-Boutonne. Une équipe à redouter qui tient fermement le milieu de tableau. Il s'agira de redescendre du nuage...

 

 

Jean-Christophe Méreau

handball - Périgny - Première place consolidée

Rédaction Sport 17
 
Ajouter un commentaire