Sport17.fr > Actualités handball > La Rochefoucault-Aunis (Prénationale) - Dans les dernières secondes
 
 

La Rochefoucault-Aunis (Prénationale) - Dans les dernières secondes

0 commentaire
 

Mardi 09 Fevrier 2010

Aunis Handball (2ème) se rendait à Chasseneuil/La Rochefoucault (1er) avec des blessés de chaque côté ,le duel ne s'annonçait pas simple.

Le début de la rencontre est assez rythmé, quelques échecs, quelques pertes de balle pour les deux équipes, et un problème de défense pour les Rochelais ne permettaient pas de départager l'une ou l'autre, la pause est sifflée sur un score de parité 13 à 13. Le retour de la pause allait être difficile pour les Maritimes, avec la blessure au genou de Florent, le demi-centre fraichement arrivé de Bretagne. Aunis perdait encore un élément important, à l'image de Yoan Willeman, blessé lors de la rencontre contre Chauvigny il y a quelques semaines. Mais le match tournait tout de même à l'avantage des visiteurs avec une avance de 3 buts à 5 minutes de la fin de la rencontre, malgré cette avance, La Rochefoucault revenait au score et cette fin de match allait être chaude très chaude.

Un but d'avance pour Aunis à 15 secondes de la fin du match, les locaux décident alors de se priver de leur gardien et le remplacent par un joueur de champs afin de créer un surnombre, un tir de loin d'un des arrières de La Rochefoucault qui passe juste au-dessus de la tête du portier Rochelais et un score qui s'équilibre à 7 seconde de la fin du match, le public s'exprime alors en applaudissant le match nul arraché par leur équipe...mais le public va vite comprendre qu'il ne faut jamais vendre la peau ... avant d'avoir tué la bête. Le gardien de La Rochefoucault ayant été remplacé par un joueur de champ, le but était vide et un engagement rapide des Maritimes et un tir du milieu de terrain à 2 secondes du coup de sifflet final donne finalement la victoire aux Aunisiens 30 à 29, ces derniers passent du même coup en tête du classement de Prénationale masculine.


 


 

handball - Périgny - La Rochefoucault-Aunis (Prénationale) - Dans les dernières secondes

Antoine ROBERT
 
Ajouter un commentaire