Sport17.fr > Actualités handball > La forteresse est tombée
 
 

Nationale 1

La forteresse est tombée

0 commentaire
 

Dimanche 20 Janvier 2013

La forteresse est tombée
 
La forteresse est tombée

Saintes a chuté pour la première fois de la saison à domicile face à Pau Nousty (27-29).

Ce samedi, l'US Saintes Handball recevait Pau Nousty Sports pour le compte de la 13ème journée de Nationale 1 dans son complexe du Grand-Coudret. Une salle où les joueurs de Franck Maurice ne finiront pas invaincus puisque Pau Nousty s'est imposé 27-29 dans le fief de l'USSHB. Les Saintais se devront de se refaire dès samedi prochain devant leur public en recevant le Caen Handball à 20H45 pour la 1ère rencontre de la phase retour.

L'USSHB n'a pas su enchainer après le succès à Limoges28-31 lors de la précédente journée. Le début de match fut pourtant très bon pour les coéquipiers de Florent Ferreiro devant des Béarnais restant, eux, sur une cuisante défaite contre les Girondins de Bordeaux dimanche dernier. Les Saintais, malgré quelques approximations, prenaient même les commandes de la rencontre et menaient de 2 buts après 9 minutes de jeu (7-5) avant que la rencontre ne change totalement de physionomie. Les visiteurs passaient devant à la 12ème minute de jeu après un 0-3 en leur faveur. Ces derniers surent appuyer là où çà fait mal en infligeant un 2-10 aux joueurs de Franck Maurice qui subissaient totalement. Pau Nousty comptait 6 longueurs d'avance avant que Manu Péraud et Johann Kiangébéni ne limitent la casse au tableau d'affichage.

Julien Lardeux, sur le buzzer, repoussait ensuite un jet de 7 mètres permettant aux siens de ne compter que 4 longueurs de retard à la pause avec un score de 12-16 en faveur des visiteurs. Pas d'autres choix que de courir après le score pour les Bleus bien portés par leur public. Les Saintongeais comblaient petit à petit leur retard au point de ne plus avoir qu'un tout petit but à remonter à l'entame du dernier quart d'heure sauf que le money-time fût à l'avantage de béarnais exploitant les erreurs de l'USSHB qui comptait de nouveau 6 buts de retard à l'entame des 5 dernières minutes. Trop pour espérer s'imposer malgré un Julien Lardeux qui faisait le boulot entre ses poteaux et malgré les 10 réalisations de Johann Kiangébéni. Les bras en l'air en signe de victoire c'était pour les béarnais qui s'imposaient finalement 27-29 au Grand-Coudret.

Un de chute à la maison pour Saintes devant son public après 4 mois d'invincibilité dans sa salle. Une semaine pour oublier ce faux pas avant la réception des Normands samedi prochain.

handball - Saintes - La forteresse est tombée

Nicolas Cartier
 
Ajouter un commentaire