Sport17.fr > Actualités handball > Dernier ultimatum pour Saintes
 
 

Pro D2

Dernier ultimatum pour Saintes

0 commentaire
 

Lundi 28 Mai 2012

Dernier ultimatum pour Saintes
 
Dernier ultimatum pour Saintes

L'US Saintes Handball dispose de 15 jours pour faire appel de la décision de la CNCG et sauver sa peau en Pro D2.

Comme nous vous l'annoncions ces derniers jours, le club de l'US Saintes Handball a appris, vendredi par téléphone, sa rétrogradation administrative pour le plus grand bonheur de Massy qui, au passage mais çà c'est un autre débat, ne semblait pas vraiment surpris. Une décision prise par la CNCG motivée par les problèmes financiers que connait l'US Saintes Handball. Le club, à partir du moment où il aura reçu le courrier recommandé lui confirmant par écrit ce que tout le monde sait désormais, aura 15 jours pour faire appel. Le fera t-il ? Personne ne peut répondre à notre place hormis Christophe Labbé, le président de l'US Saintes Handball, en personne. A mettre donc au conditionnel étant donné que la situation peut évoluer chaque jour, l'US Saintes Handball évoluera donc, logiquement, en championnat de France de Nationale 1 la saison prochaine. Un gros coup derrière la tête que cette relégation pour des joueurs comme l'expliquait ce matin au micro de France Bleu La Rochelle, Kévin Emerit, qui semblait très affecté.

On le comprend après cette saison où rien n'aura été épargné aux joueurs de Christophe Labbé qui aura été verni pour sa 1ère saison à la tête du club dont il aura pris les rênes, succédant à François Seguin, avec un passif estimé à 100 000 euros. Les deux hommes ne sont pas à l'origine et donc pas la cause du déficit récurrent de l'US Saintes Handball. Au point que Christophe Labbé a, et il est important de le rappeler, commandé un audit pour faire toute la lumière sur l'état des finances du club. Fragiles au point que les joueurs s'étaient plaints, le mardi 27 décembre dernier, de difficultés à toucher intégralement leurs salaires.

Si la situation restait en l'état, les pensionnaires du Grand-Coudret évolueraient en Nationale 1 la saison prochaine ce qui semble être le cas de figure le plus probable au vu des conditions fixées par la Fédération Française de Handball lors de sa dernière assemblée fédérale qui s'est tenue les 20 et 21 avril à Evian. Il est demandé aux clubs de fournir un budget prévisionnel de 600 000 euros minimum pour avoir le droit d'évoluer en championnat de France de Pro D2 la saison prochaine ce que n'est pas en mesure de faire l'US Saintes Handball. Le budget prévisionnel minimum sera même ré-évalué à 780 000 euros pour démarrer la saison 2013-2014. Le handball professionnel a désormais un coût.

Même si c'est un minimum que d'avoir des finances saines au moment de débuter une saison, les chiffres laissent perplexes et enlèvent quand même un peu de charme au sport. En tout cas, chiffres qui donnent le tournis à Saintes. Mais, déjà avant de repenser Pro D2, il va y avoir une saison de Nationale 1 à effectuer au minimum. Avec quels joueurs, quelle équipe, quels dirigeants ? Selon France Bleu La Rochelle, Kévin Emerit serait de la partie. Trois autres joueurs auraient aussi annoncé qu'ils continuaient l'aventure malgré la relégation comme Franck Maurice pour diriger le groupe puisque celui-ci aurait prolongé son contrat de 3 saisons avec le club saintais malgré la tuile. Pour le reste, c'est la grande inconnue. Chaque jour passant apportant son lot de rebondissements, dans cette bien triste affaire, la suite au prochain épisode.

handball - Saintes - Dernier ultimatum pour Saintes

Nicolas Cartier
 
Ajouter un commentaire